Les tendances de communication digitale pour 2021

Les tendances de communication digitale pour 2021

2020 a été une année riche en rebondissements face à la crise du Covid-19 qui a bouleversé nos vies et nos moyens de communication. 2021 est désormais là et nous pouvons dire que la crise sanitaire a permis de doper le digital.

En effet, nous avons vu le cours en bourse des GAFA grimper, celui de Zoom quintupler et évidemment l’utilisation des réseaux sociaux exploser. Nous avions réalisé en juin dernier, une étude auprès d’un panel de 600 voyageurs et professionnels du tourisme quant à l’utilisation des réseaux sociaux par les Français durant la première période de confinement. Les chiffres qui en sont ressorti nous ont permis de souligner l’importance aujourd’hui de la place des réseaux sociaux dans nos vies personnelles mais également de l’importance de ces derniers pour l’industrie du tourisme.

En tant qu’agence de communication digitale tourisme, il est de notre devoir de prendre du recul, et d’analyser l’impact de l’année 2020 pour les mois à venir en termes de communication digitale afin d’orienter au mieux nos clients dans leurs stratégies.


Voici sans plus attendre les tendances sur lesquelles se positionner et à surveiller pour cette nouvelle année :

1. Influenceurs et marques : une relation durable à instaurer

Le Covid-19 a joué un rôle décisif dans la place de l’influenceur dans notre société. Tout au long de l’année, à l’inverse des médias traditionnels qui ont vu chuter leurs revenus, les influenceurs eux ont vu leur statut se crédibiliser en créant des contenus pertinents répondant parfaitement aux enjeux sociaux actuels. Ils sont devenus des véritables relais d’informations auprès de leur audience tout en continuant de la divertir. On peut par exemple citer Hugo Décrypte, qui quotidiennement, sur sa chaîne YouTube, relaie l’actualité de la semaine à travers des vidéos de 10 minutes. Autre exemple marquant, avec notre Gouvernement qui a créé une campagne de sensibilisation quant aux gestes barrières en faisant appel à la Youtubeuse EnjoyPhoenix pour toucher une audience plus jeune, une audience qui ne regarde pas forcément l’actualité à la télévision mais bien sur les réseaux sociaux.

Les influenceurs se positionnent ainsi aux côtés des médias traditionnels qui n’hésitent plus à partager leurs initiatives. La différence ? Le pouvoir de prescription en parlant à la première personne du singulier et en ne se contentant pas uniquement de partager une information mais en élevant leur voix et en se mettant en scène. Bien que l’ensemble des influenceurs ait aujourd’hui une approche très bienveillante, ils peuvent être aussi être les lanceurs d’alerte d’une crise potentielle sur certains sujets.

Pour les marques et notamment pour les professionnels du tourisme, il est donc primordial aujourd’hui d’instaurer des relations durables avec les influenceurs et de penser ses relations influenceurs comme ses relations médias et d’en faire une stratégie unifiée mais différenciée. Les relations presse sont un métier à part entière, tout comme les relations influenceurs.

2. Prendre en compte l’ensemble des réseaux sociaux pour maitriser sa e-réputation

Les réseaux sociaux sont aujourd’hui des lieux de divertissements et de recherche d’informations, mais peuvent aussi être des lieux privilégiés d’expressions de mécontentement des internautes. L’année 2020 nous a montré qu’outre Facebook et Twitter qui étaient les deux réseaux privilégiés des Français pour exprimer un mécontentement, il faudra se concentrer à l’avenir sur une stratégie globale et ne pas oublier Instagram et TikTok qui ont vu leur nombre d’inscriptions se développer de façon significative.

Ces deux derniers ont longtemps été considérés comme des endroits lisses, voire aseptisés, où la réputation d’une marque est peu à risque. La crise du Covid nous a permis de constater que les internautes ont changé leurs habitudes. Les communications de crises sur les réseaux sociaux peuvent donc naître et se propager aujourd’hui sur tous les réseaux sociaux, y compris sur Instagram et TikTok. Prenons l’exemple du Puy du Fou qui a été pointé du doigt par le journaliste Hugo Clément au travers d’une vidéo Instagram. L’action a été décriée avant tout en post sur Instagram, puis reprise sur Twitter plusieurs jours après et par d’autres influenceurs sur différents réseaux. Autre exemple, cette fois chez TikTok, qui a donné de la voix au mouvement de dénonciation contre le racisme et les violences policières « Black Lives Matter » avec plus de 3,5 millions de vidéos publiées pour 23 milliards de vues cumulées (source VisiBrain).

tendances-communication-2021

Les réseaux sociaux quels qu’ils soient : Twitter, Facebook, Instagram, TikTok, Youtube ne sont pas que des supports de divertissements mais sont aussi utilisés par les internautes pour exprimer des revendications et débattre sur des sujets de fond. Les utilisateurs n’hésitent plus aujourd’hui à parler des marques sur ces canaux, voire à les interpeller directement, ce qui soulève évidement la question du risque réputationnel. Il faut donc pour 2021 bien prendre en compte cet écosystème global et ne pas négliger des réseaux où vous n’êtes pas présents. Une veille quotidienne quant à votre e-réputation est primordiale pour empêcher les phénomènes de crise et détecter rapidement des signaux faibles.

3. Exploiter la puissance de la snack-vidéo et du remixing

Nous avions en 2020 dédié un article sur l’importance des vidéos aujourd’hui dans votre stratégie de contenus pour une meilleure viralisation. En 2021, la vidéo fait encore partie des tendances en occupant une place centrale sur le web. En effet, la vidéo permet d’améliorer son image de marque et de créer de l’engagement tout en restant un contenu facile à consommer. L’explosion de TikTok et le développement des Reels sur Instagram confirment cette tendance où en 2021 les internautes voudront consommer des vidéos qui se veulent simple à consommer et à réaliser, courtes et droit au but.

En matière de tourisme, sur l’année 2020, la vidéo la plus vue sur TikTok est une visite du Château de Versailles en 20 secondes avec plus de 202,5K vues.

@chateaudeversaillesLa visite du château de Versailles en 20s ##lumieresur ##foryou ##tiktokacademie ##chateaudeversailles♬ Immortal Beloved (Instrumental) – BLVKSHP

Alors certes le format de snack-vidéo est défini pour 2021 mais n’oubliez pas le contenu, où une véritable stratégie est à mettre en place avec des Storytellings travaillés pour se démarquer de vos concurrents et vous créer une place sur les réseaux sociaux.

En termes de contenu, l’année 2021 sera également marquée par le « remixing », c’est-à-dire « l’art de recréer des formats, modèles ou concepts existants pour exprimer sa propre personnalité ou ses idées ». Ce concept fait partie intégrante des nouveaux réseaux sociaux comme TikTok ou Reels (Instagram) et permet aux marques d’encourager les consommateurs à s’appropier leurs produits ou services en leur fournissant des filtres, stickers ou autre… En s’appropriant ces contenus, les consommateurs deviennent immédiatement des ambassadeurs de marque. Mais attention tout de même car l’émancipation de ce format peut être à double sens, car la facilité de création qui est donnée à tous peut entraîner des prises de paroles non calculées.

4. Continuer d’investir dans le social ads

Selon la dernière étude de SocialBakers, les dépenses publicitaires sur les réseaux sociaux ont explosé au dernier trimestre 2020. En effet, dans un contexte de crise sanitaire où l’achat en ligne est privilégié, il est aujourd’hui indispensable d’être présent sur les réseaux sociaux qui constituent une véritable source de retour sur investissement. En comparant d’une année sur l’autre, on remarque que les dépenses publicitaires ont augmenté de 27,6 % entre le Q3 de 2019 et le Q3 de 2020. Les marques l’ont compris, avoir une présence organique ne suffit plus et surtout dans le secteur du tourisme, qui représente l’un des sujets les plus tendances sur ces canaux.

tendances-socialmedia-2021

Si aujourd’hui une marque souhaite être visible et avoir un ROI sur sa présence social media, il est primordial d’allouer un budget publicitaire dédié aux réseaux sociaux. Une stratégie doit bien évidemment être établie et les objectifs publicitaires doivent être définis : augmentation de communauté, engagement, couverture, conversion…

À cela n’oublions pas le contenu éditorial et visuel qui représentera à plus de 70% le succès de votre publicité.

5. Adopter un positionnement fort et engagé

La santé mentale, l’égalité, la politique, l’éducation, la finance, l’évolution des tendances alimentaires, sont des thématiques qui prolifèrent sur les réseaux sociaux. Aux yeux des générations Z et Alpha qui utilisent les réseaux sociaux pour susciter l’attention, ces sujets sont d’une importance fondamentale. La crise sanitaire de la COVID-19 a également eu un fort impact sur la génération Z où 50 % d’entre eux ont soit perdu un emploi, soit vu l’un des membres de leur foyer se faire licencier à cause de la pandémie. Au cours des prochaines années, ces générations auront encore plus de raisons de lutter et il est possible qu’elles haussent le ton pour dénoncer les problèmes qui leur tiennent à cœur.

Face à l’explosion de ces thématiques sur les réseaux sociaux, de nombreuses marques ont pris position pour défendre leurs convictions en partageant des contenus engagés. 2021 laisse place aux dialogues ouverts, où les marques accueillent désormais les interactions et les opinions de leur audience. Mais exprimer une opinion ne sera pas suffisant. Les marques devront soutenir leurs pensées avec des gestes forts et aligner leur message de marque sur des actions concrètes, comme l’a fait par exemple H&M en reversant 500 000 dollars aux associations luttant contre le racisme aux États-Unis.

 

tendances-socialmedia-2021

 

2020 a permis une accélération de la digitalisation du monde, amplifiant les phénomènes de good et bad buzz. Aujourd’hui tout se passe sur le web, où la réputation d’une marque devient la réputation tout court. Pour cette nouvelle année, n’oublions pas que la société est en crise à l’échelle mondiale et l’ignorance ne sera plus acceptée. Les marques devront donc adapter leur stratégie de communication digitale en prenant en compte les enjeux de société, en mettant en place des actions concrètes et responsables et en adoptant les tendances que nous venons de vous présenter. Le climat anxiogène et la société tendent à faire bouger les lignes. Les marques qui innoveront tant sur le fond que sur la forme seront récompensées.

Directrice opérationnelle

L’agence, c’est son bébé. Elle gère les équipes, les stratégies, les plannings et tout l’opérationnel. Et quand le soleil de Marseille (ou de la République Dominicaine) lui manque, c’est à dire plusieurs fois par jour, elle gère aussi la playlist de l’agence. 4 ans qu’on écoute du merengue.