L’utilisation des réseaux sociaux en France pendant le confinement

L’utilisation des réseaux sociaux en France pendant le confinement

La crise du Covid-19 a remis en question beaucoup de domaines, notamment celui du Tourisme. En tant qu’agence de communication spécialisée dans les solutions digitales proposées aux acteurs du tourisme, nous sommes à même de nous questionner sur le rôle exercé par les réseaux sociaux durant cette période de confinement.

Nous avons donc mené une enquête auprès d’un panel de 600 personnes, professionnels du tourisme et voyageurs, ou voyageurs en devenir, afin d’analyser l’utilisation des réseaux sociaux par les Français durant cette période particulière. Le but de cette étude étant de démontrer, ou non, l’importance de ces canaux de communication lors d’un processus de décision, et enfin d’évaluer leur évolution post Covid, dans le but d’en tirer des conclusions pour de futures stratégies social media à venir. Afin de faciliter la distinction entre les professionnels du tourisme et les voyageurs ou voyageurs en devenir nous emploierons les termes professionnels du tourisme et voyageurs pour les définir.

Ces dernières années ont été marquées par l’ascension fulgurante des réseaux sociaux et l’on constate que la période du confinement, causée par la crise du Covid-19, a permis d’asseoir leur popularité. En effet, ce ne sont pas moins de 86% des sondés qui estiment que les réseaux sociaux leur ont permis de garder un lien ou de se rapprocher de leurs proches pendant le confinement. Leur utilisation dans le maintien du lien est quasiment équivalente à celle des appels téléphoniques, outil historique de communication. Cela prouve bien la place prépondérante qu’occupent désormais les réseaux sociaux dans notre société.

Utilisation des réseaux sociaux pour garder le contact pendant le confinement

63% des sondés ont répondu avoir plus utilisé les réseaux sociaux pendant le confinement, et ceux qui ressortent le plus sont WhatsApp à 38%, Instagram à 29% et Facebook à 25%.

Ces données viennent confirmer l’article WhatsApp que nous avons publié il y a quelques semaines, dans lequel nous expliquions la recrudescence de cette messagerie instantanée pendant le confinement, et l’intérêt de l’adopter dans vos stratégies digitales en tant qu’outil de relation client dans le domaine du tourisme.

Pour ce qui est de la fréquence d’utilisation, 74% des répondants reconnaissent utiliser les réseaux sociaux en moyenne entre 1h et 5h par jour, et à 85% depuis leurs mobiles. Cette information n’est pas négligeable et prouve qu’il est primordial d’adapter ses supports de communication digitale au format mobile et de façon responsive afin de privilégier l’expérience utilisateurs.

Outre WhatsApp qui a été le réseaux social le plus utilisé lors du confinement, Tik Tok a réussi lui aussi à tirer son épingle du jeu. Parmi les 122 individus ayant utilisé un nouveau réseau social pendant cette période, 66% ont répondu avoir découvert Tik Tok. Cette information vient corroborer l’analyse que nous avions faite ici.

Intéressons-nous maintenant aux réseaux sociaux préférés des Français. En ce qui concerne les professionnels du tourisme, leurs réseaux sociaux préférés sont Facebook, Instagram et WhatsApp, quasiment à parts égales (environ 30% chacun). Facebook apparaissant aussi important qu’Instagram, il représente donc un support de communication indispensable dans le domaine du tourisme.

Pour ce qui est des réseaux sociaux préférés des voyageurs, qui sont majoritairement plus jeunes, Instagram est en tête à 40%, suivi de WhatsApp à 31% puis vient Facebook 19%.

Aussi, sans surprise, Linkedin occupe une place plus importante dans l’affectif des professionnels du tourisme (4%) par rapport aux voyageurs (1%).

Cette étude prouve l’intérêt d’adapter sa communication digitale en fonction de sa cible (âge et statut) et de bien définir le support adéquat afin d’obtenir des résultats optimaux. Cela vient confirmer le fait qu’il n’est pas pertinent de diffuser une seule et même stratégie sur l’ensemble de ses réseaux sociaux. Chaque réseau se réfléchit, et on n’y communique pas de la même façon.

Cela s’applique également au type de contenu à proposer. Il en ressort que les plus inspirants pour les professionnels du tourisme sont principalement les publications et les photos, alors que les vidéos semblent davantage inspirer et faire rêver les voyageurs.

Alors que les influenceurs sont très populaires sur les réseaux sociaux, 15% des répondants reconnaissent avoir découvert de nouveaux influenceurs pendant la période de confinement. Parmi les noms des influenceurs qui sont le plus remontés, nous avons sur le podium Bruno Maltor, Sissy Mua et Laury Thilleman.

Les influenceurs ont été très présents durant cette période, redoublant de créativité pour certains, et s’adonnant de plus en plus au format Live. Le confinement a d’ailleurs vu son lot de Lives augmenter, notamment sur Instagram : cours de sport/yoga, recettes de cuisine, apéro, présentation de produits, etc. 57% des sondés disent avoir assisté à des Lives, format qu’ils ont d’ailleurs préféré aux IGTV à hauteur de 55%. L’avantage du Live étant de vivre un moment en direct avec sa marque ou son influenceur favori.

Vous n’êtes pas sans savoir que les applications vidéo ont rencontré un vif succès lors du confinement, notamment lors des fameux aperos/visio 😊Et contrairement à ce que l’on pourrait penser, le légendaire Skype s’est fait doubler par le trio gagnant WhatsApp (28%), Zoom (22%) et Facetime (17%). Vous êtes d’ailleurs 84% à estimer que Skype s’est fait détrôner par d’autres outils de vidéos et qu’il n’a plus le monopole. Il est à noter que certains réseaux sociaux comme WhatsApp ont revu et adapté leur offre pour palier à la forte demande de vidéo durant le confinement et propose désormais la possibilité d’appeler 7 personnes en simultané.

Le rôle des réseaux sociaux dans le Tourisme

Bien que jusqu’à présent il n’y ait pas eu de grande différence entre les réponses des professionnels du tourisme et celles des voyageurs, elles apparaissent en revanche plus nettes dans les questions concernant l’utilisation des réseaux sociaux.

Pour ce qui est des recherches en matière de voyages sur les réseaux sociaux, nous pouvons constater que les voyageurs accordent autant d’importance à l’inspiration (34%) qu’à la recherche de bons plans (31%). Cette donnée est très importante à souligner car cela montre l’importance de varier les contenus social media entre offres et évasions afin de pouvoir répondre aux recherches des voyageurs.

Sans surprise, les professionnels du tourisme recherchent en majorité à 42% de l’inspiration.

Aussi, en tant que professionnels dans le tourisme et le digital, nous sommes amenés à nous demander si les réseaux sociaux ont un rôle à jouer dans le processus d’achat ou de réservation de voyage, activités touristiques, etc. Il en ressort que c’est effectivement le cas. 36% des répondants reconnaissent avoir déjà acheté un voyage / réservé un hôtel ou une activité touristique suite à une publication vue sur les réseaux sociaux. D’où l’importance pour une marque ou destination du tourisme d’être présent et actif sur les réseaux sociaux. Oui mais pas n’importe lesquels ! Comme nous l’avons vu plus haut, il faut pouvoir proposer le bon contenu, sur les réseaux sociaux les mieux adaptés à sa cible.

Utilisation des réseaux sociaux post confinement

Suite au déconfinement, la vie reprend son cours petit à petit, et il est à nouveau possible de voir ses proches, dans le respect des mesures sanitaires bien évidemment 😊 Nous pourrions donc penser que les gens se désintéressent des réseaux sociaux au profit d’une « vraie » vie sociale.

Pourtant, il ressort de cette étude que les gens ont pris goût à utiliser davantage les réseaux sociaux et comptent garder ces habitudes à hauteur de 87% des sondés pour garder le contact avec leurs proches. 77% utilisent autant les réseaux sociaux pour leur divertissement personnel depuis le déconfinement. Nous pouvons donc affirmer que les réseaux sociaux, encore plus qu’avant, font partie intégrante de nos vies.

A maintenant 1 mois de déconfinement, nous sommes aussi à même de nous demander comment les français envisagent le voyage.

Cette étude nous permet de constater que la crise du covid-19 n’a pas l’air d’avoir trop démotivé les gens à voyager. En effet, 42% des voyageurs et professionnels du tourisme confondu ont répondu « non » à la question « Pensez-vous que la crise du Covid-19 aura un impact sur votre façon de voyager ? »

On constate cependant une différence quant à la façon dont les sondés envisagent leur prochain voyage. Dans tous les cas, voyager dans une zone de proximité est une évidence, à 19% pour les professionnels du tourisme et 31% pour les voyageurs. On remarque que les professionnels du tourisme sont plus ouverts à trouver des alternatives pour assouvir leur passion du voyage et les voyages authentiques et plus respectueux de l’environnement les intéressent davantage. Nous pensons que ce besoin de retour à l’essentiel hors des sentiers battus était déjà présent, mais que cela a sûrement été accentué par la crise du Covid-19.

En effet le goût du voyage est ce qui inciterait le plus les professionnels du tourisme à revoyager (47%) alors que pour les voyageurs, ce qui importe sont les reportages ou les conseils de proches qui pourraient leur (re)donner le goût de voyager. L’axe de communication ne sera donc pas le même en fonction de à qui on s’adresse : il faudra davantage rassurer les voyageurs, notamment quant au respect des mesures sanitaires par exemple, et davantage faire rêver les professionnels du tourisme en communiquant sur des destinations/activités responsables et authentiques.

Nous ressortons optimistes de cette étude. La manière d’aborder le voyage risque, certes, d’être un peu différente désormais, mais la crise du Covid-19 n’a pas entaché l’envie de voyager des français. Ils vont principalement privilégier la France cet été, ou le voyage via une approche plus responsable et moins tourisme de masse, mais ils ne sont pas fermés aux voyages. Il ne tient qu’à nous, professionnels du tourisme, de les rassurer et de leur donner envie de repartir, dès que tout sera à nouveau possible.

Nous avons pu confirmer que les réseaux sociaux demeurent un support de communication privilégié qui a su s’imposer davantage pendant et après le confinement. Certains comme WhatsApp, Instagram et Tik Tok se sont nettement démarqués et ont su se réinventer lors de cette période difficile, et représentent de belles opportunités de communication qu’il peut être pertinent d’intégrer dans de futures stratégies de communication digitale.

Un grand merci à toutes les personnes qui ont pris le temps de répondre à nos questions ❤

Chef de projet digital

Si elle n’avait pas été à l’agence, elle serait sans doute blogueuse sur une plage des Bahamas. On a eu de la chance, notre Mom favorite a préféré la vie de bureau pour animer les réseaux de nos clients. Et elle fait d’excellents cookies.