Marketing d’influence B2B : Linkedin plus fort que Facebook ?

Marketing d’influence B2B : Linkedin plus fort que Facebook ?

Le marketing d’influence représente désormais un levier performant et indispensable dans l’industrie du tourisme. De nombreux acteurs ont mis en place des collaborations avec des influenceurs dans l’objectif de développer leur visibilité et notoriété et promouvoir produits, services ou activités via de la création de contenus (photos, vidéos, articles de blog…) généralement à destination B2C. Ces types d’opération ont déjà fait leurs preuves pour plusieurs marques.

Mais avez-vous déjà penser à intégrer le marketing d’influence B2B sur Linkedin à votre stratégie digitale ? Nous allons vous montrer pourquoi ce type de marketing commence à émerger et quel est son intérêt.


Rappelons ce qu’est un influenceur

Un influenceur est une personne qui possède une communauté engagée sur ses réseaux sociaux et une notoriété au travers du web. Ce sont des personnalités qui partagent leur vision et leurs expériences de voyages généralement à travers des articles de blog, des photos ou des vidéos.

Faire appel à un influenceur permet d’avoir un bon retour sur investissement et d’améliorer son image de marque auprès des consommateurs à la suite des opérations de créations de contenu et de référencement. L’acteur qui réalise la collaboration pourra atteindre directement la communauté de l’influenceur et faire connaître ses offres, produits ou services.

L’importance de Linkedin

Créé en 2003 et appartenant à Microsoft, Linkedin représente le réseau social du monde de l’entreprise, il est donc nécessaire pour une marque d’être présente sur ce réseau aujourd’hui et de posséder une page entreprise. En France, on compte 14 millions d’utilisateurs, soit la moitié des personnes actives. Un chiffre qui montre l’importance du réseau.

Sur Linkedin, on peut proposer du contenu adressé aux professionnels grâce à des témoignages, articles, interviews, webinaires… L’objectif principal de cet outil est de se créer un réseau de professionnel et attirer des personnes sur sa page.

Les objectifs du marketing B2B

Grâce à Linkedin, il est désormais possible de mettre en place des opérations d’influence B2B. En choisissant des influenceurs experts dans votre domaine d’activité, cela permettra aux décideurs du secteur d’avoir confiance plus facilement en votre marque et de s’y intéresser par la suite plus particulièrement. 

Par ailleurs, cela permet aussi de faire passer des informations et développer votre visibilité vis-à-vis des professionnels. Linkedin va vous permettre de faire connaître votre business auprès d’une communauté de professionnels de votre secteur et également dénicher de potentiels clients.

À travers ce réseau, vous allez pouvoir mettre en avant votre expertise, vos compétences et votre marque employeur. C’est aussi sur ce réseau que vous allez pouvoir valoriser votre marque, votre équipe et votre activité branding. Collaborer avec un influenceur sur ce réseau apportera une réelle valeur ajoutée à votre contenu. Vous bénéficierez des forces de l’influenceur : son audience développée, l’engagement de sa communauté et sa créativité.

Vous pourrez également améliorer le référencement de votre site internet, pour cela le partage d’article est efficace mais vous pouvez aussi placer des mots-clés et lien vers votre site internet dans les contenus publiés.

Les étapes de  votre projet de collaboration :

1 – Identifier l’influenceur

Cette étape est cruciale pour la bonne mise en œuvre de votre opération d’influence afin d’en tirer pleinement profit. L’influenceur doit bien évidemment correspondre à vos valeurs, votre cible, mais il doit également être présent sur Linkedin et posséder une communauté développée et engagée sur le réseau.

2 – Création d’un concept

Il existe de nombreux types d’opérations à réaliser, il est possible de partager sur Linkedin un article de blog, une vidéo, de co-animer un webinaire, de réaliser une interview ou encore de répondre à des questions sur la marque.

3 – Utiliser des publicités

Comme sur facebook, il est possible de créer des publicités sur Linkedin (posts sponsorisés, inMail, ou annonces CPC ou CPM)

4 – Analyser les retombées et l’impact de l’opération.

Les retombées de votre campagne Linkedin

Enfin, pour mesurer l’efficacité de votre opération de marketing B2B, il est nécessaire de mettre en place des objectifs SMART ainsi que des KPIs.

On peut parler des KPIs suivant : Impressions, taux d’engagement, taux de réactions/ partages, nombre d’abonnés, trafic vers le site internet… Comme sur Facebook, Instagram ou Twitter, vos données statistiques sont directement accessibles sur le réseau social.

Cette analyse permettra de voir ce qui a fonctionné ou non pour optimiser vos futures opérations d’influence B2B.

Encore peu appliqué pour le moment, Linkedin et le marketing d’influence représentent de belles opportunités pour le secteur du tourisme. Grâce au marketing d’influence B2B, votre stratégie de marketing digitale sera complète et performante, la notoriété de votre marque augmentera considérablement auprès des professionnels du secteur du Tourisme.

 

Afin d’appuyer cet article, nous avons interviewé Bruno Maltor, influenceur voyage que l’on ne présente plus. En effet, il est très présent sur Instagram, Youtube, Facebook, son blog mais aussi sur Linkedin, ou il possède une communauté de 71 761 abonnés.

L’interview de Bruno Maltor sur Linkedin

1 – Pour quelles raisons as-tu commencé à développer ton compte sur Linkedin ?

J’ai créé mon compte car Linkedin représente un réseau primordial et beaucoup de professionnels y sont présents. C’était un réseau social qui était encore peu utilisé à l’époque où je me suis lancé. Il est aussi vu comme peu intéressant pour les marques, les influenceurs, etc… Je me suis dit qu’il y avait quelque chose d’intéressant à faire sur ce réseau social sous-estimé et qu’il y avait également de la place pour créer du contenu atypique et adapté afin d’intéresser les professionnels.

2 – Qu’apportes-tu aux professionnels du secteur du voyage sur ce réseau ?

J’essaie de partager des actualités qui correspondent à mon univers d’influenceur voyage mais aussi de partager des informations sur l’impact d’Instagram sur le Tourisme. Et des informations que les professionnels auraient pu louper car il est difficile d’être en veille sur tous les sites d’actualités du tourisme et du voyage. Je suis aussi là pour partager des informations du tourisme pertinente auprès des Office de tourisme et des marques du voyage car je suis dans un secteur, l’influence, dont on parle beaucoup et je pense que mon expertise dans l’influence peut en intéresser certains.

 

 

3 – Comment se différencier de la concurrence sur Linkedin ?

Comme sur tous les autres réseaux, en étant créatif. J’essaye de partager des contenus vraiment adapté à Linkedin. Quand je partage une vidéo Youtube, je ne mets pas le même message sur Linkedin et sur Youtube afin de relayer la vidéo. Je partage des photos, mais pas avec le même texte que celui utilisé sur Instagram… Toujours s’adapter au réseau sur lequel on publie et essayer de faire des choses qui n’ont pas encore été vues sur Linkedin.

4 – Des marques ont-elles déjà fait appel à toi pour créer du contenu sur Linkedin ? 

Oui, mais en général c’est dans le cadre de collaboration globale. On me demande de faire des posts sur Instagram, sur Facebook mais aussi sur Linkedin. Car aujourd’hui, j’ai plus de 70 000 personnes qui me suivent avec un meilleur engagement que sur ma page Facebook ou j’ai plus de 200 000 fans. Ce qui est vraiment intéressant et les marques et les Offices de tourisme commencent tout doucement à se rendre compte de l’intérêt de Linkedin alors que la cible est super intéressante car ce sont en général des CSP+, qui ont plus de 25 ans et qui ont les moyens de faire des achats. Je pense que Linkedin est encore trop sous-estimé par les marques et les OT mais que cela va se développer en 2020.

Chef de projet digital

Méfiez-vous de sa douce voix et de son petit format, notre Marie nous domine dans sa maîtrise des médias sociaux et des nouvelles tendances de communication. Elle écrit nos articles de fonds avec une main de fer, et troque sa main de velours après 19h pour une parfaite maîtrise de l’apéro.