logo-blanc

Agence de communication spécialisée dans le tourisme du voyage d'affaires et du loisirs. Nous concevons des campagnes marketing à la fois BtoC & BtoB.

Nos derniers articles

Téléphone :  01 84 25 56 82 

Notre actualité

Découvrez l'actualité de nos clients, nos conseils et nos articles.

Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ? Comment vous êtes-vous lancé dans la création de votre blog ?

Le blog bleisure.fr est un projet collaboratif. Nous sommes trois fondateurs : Julien, Thibault et Stanislas. Nous avons chacun notre spécificité : Stanislas dirige une agence digitale, c’est le geek et le techno de la bande. Son rôle, veiller à ce que nous soyons à la pointe du référencement, des tendances, des développements, proposer des conseils, des tests, bref, vous pouvez lui faire confiance quand il recommande un produit ou service. Julien, c’est le « consultant », la matière grise, l’expert. Il a une vision à 360° de son métier et pour cause, il a été client, fournisseur et consultant. Il connait bien les problématiques de l’entreprise. Thibault, c’est un « conteur d’histoire ». Il aime partager des expériences. Le tourisme repose aujourd’hui sur trois piliers : l’expertise, la techno et l’expérience voyageur. Vous comprenez mieux alors notre association !

Quels sont les sujets que vous traitez et comment les choisissez-vous ? Quel est votre rythme de publication ?

Concrètement, vous pourrez retrouver sur ce blog : des articles de fond, des analyses objectives, des regards d’experts, des témoignages de voyageurs, des chroniques, un partage des bonnes pratiques de travel managers, des conseils en matière d’organisation des entreprises, des infographies spécialement élaborées, mais aussi des tests d’applications, des “reviews” détaillées d’hôtels et services en tout genre, etc. L’angle de lecture sera toujours le même : « quid de la réalité & pertinence ? ». Un autre sujet qui nous tient à cœur : le voyageur. Cela peut paraître une évidence, mais aujourd’hui, ceux qui donnent (vraiment) la parole aux voyageurs d’affaires ne sont pas nombreux. A travers une catégorie dédiée, nous comptons les laisser s’exprimer, traiter de leurs expériences, de leur “solitude” en déplacement aussi et donc, de l’aspect émotionnel du voyage d’affaires totalement passé sous silence. Vous pourrez alors retrouver des témoignages, des avis, des ressentis, des « histoires vraies », etc.

Le blog est encore jeune, et le rythme de publication est en pleine accélération. En moyenne, nous sommes à 4 articles ou vidéos par mois.

Test de la classe Thalys en mode Bleisure

Test de la classe Thalys en mode Bleisure

Comment organisez-vous la promotion de votre blog et de son contenu ?

La promotion se fait principalement par la mise en avant de nos contenus sur les réseaux sociaux qui sont pertinents avec notre audience. C’est pourquoi, au-delà de Facebook et Twitter qui sont des incontournables, nous portons une attention particulière à LinkedIn. C’est un réseau professionnel sur lequel vous pouvez cibler un public que vous ne retrouverez pas forcément sur les deux premiers. Notre discours est d’ailleurs adapté car il s’agit de professionnels exigeants, habitués des déplacements professionnels et disposant de peu de temps pour lire ou même parcourir  un blog. Aussi, nous nous devons d’avoir un contenu percutent et adapté. Nos profils respectifs sont des atouts car nous sommes tous les trois issus du corpo. C’est clairement la valeur ajoutée de Bleisure.fr. Nous sommes les seuls aujourd’hui capables à nous adresser à une communauté d’utilisateurs finaux, les voyageurs d’affaires. Nous utilisons enfin les réseaux comme Instagram et Pinterest qui permettent de bénéficier d’une audience plus large, notamment étrangère.

L’avantage du collaboratif, c’est de pouvoir démultiplier « les caisses de résonnance ». Nous n’avons pas un fil twitter, mais plus de 5 à disposition. Nous n’avons pas un profil Linkedin, mais 5 également. C’est notre force également. Chacun de nos rédacteurs un est relai d’influence en puissance. Notre audience est donc importante grâce à cela.

Êtes-vous des blogueurs professionnels ou avez-vous une activité annexe ?

A ce jour, nous avons tous une activité annexe même si le bleisure est présent partout et tout le temps. C’est la base du concept. Nos métiers respectifs nous apportent différentes occasions pour nous déplacer et rédiger des articles ou réaliser des vidéos. C’est aussi cela la force de Bleisure.fr, les rédacteurs sont à la fois des professionnels du tourisme, des voyageurs d’affaires, des experts, et testeurs, des lecteurs.

Comment définissez-vous votre métier ? Comment vous positionnez-vous ?

Nous sommes sur une niche : Influenceur / bloggeur dans le voyages d’affaires. Nous avons déjà livré quelques éléments de réponse, mais notre définition est celle du voyageur d’affaires. C’est sans doute la plus complète de toute.

Pour vous par quoi commence une bonne collaboration avec une entreprise ou une agence ?

Il faut que nous partagions les mêmes besoins que notre lecteur. Nous avons plaisir à nouer des relations avec des fournisseurs dont les services sont utilisés par nos lecteurs voyageurs d’affaires et dirigeants. Nous n’avons aucun tabou à ce propos. Si nous aimons, nous partageons. A contrario, nous ne sommes pas là pour « détruire » ou « dézinguer » des initiatives, des projets ou des services. Tous n’ont pas la même facilité à développer ou à avancer aussi vite. Nous en sommes conscients.

Quels sont les conseils que vous aimeriez donner à une entreprise ou une agence qui souhaiterez collaborer avec vous ?

Nous sommes encore un trop jeune blog pour donner des conseils. En revanche, nous sommes ouverts aux discussions et sommes convaincus que nous pouvons aider une marque à se développer sur cette niche, dont l’industrie représente quand même plus de 30 milliards d’euros / an.

Comment voyez-vous votre avenir de blogueur de voyage d’affaires ?

Très positif ! Nous nous développons et nous avons de très beaux projets sur 2018 comme l’organisation d’un événement totalement inédit à ce jour.

Internet est une source d’information essentielle pour tout voyageur qui souhaite préparer son prochain voyage. Selon le baromètre Raffour Interactif pour Opodo en 2016, 77% des français consultent des sites internet lors de la préparation d’un séjour. 1 Français sur 2 à réservé et payé une partie de son séjour sur internet, 39% des réservations sont effectuées sur la smartphones et les tablettes.

Vous souhaitez créer votre site internet pour une agence de voyage ? Vous désirez gagner en visibilité afin de pousser encore plus vos offres commerciales en ligne ? Bienvenue !

Le tourisme est un secteur en constante mutation numérique, les transactions se passent la plupart du temps sur internet, les clients sont à la recherche d’une expérience inédite et authentique qui leur procureront de fortes émotions. C’est là que l’agence de voyage intervient : elle n’est autre que l’intermédiaire entre le voyageur et le voyagiste et doit porter une attention toute particulière à la manière de présenter ses prestations. C’est pourquoi nous allons vous délivrer la totalité des best practices à respecter afin de miser sur une communication à grande ampleur !

Vous souhaitez créer le site internet de votre agence de voyage ? Excellente idée !

Aujourd’hui chaque internaute passe en moyenne environ 3h30 par jour sur internet depuis un PC, une tablette ou un mobile. Les sites e-tourisme sont particulièrement actifs et représentent plus de 20.1 milliards d’euros en 2016. Selon le sondage BVA réalisé en novembre 2016, 89% des français ont affirmé être intéressés par le fait de pouvoir trouver sur internet des informations sur le produit de leur choix. Nous parlons dans ce cas du phénomène de « Web to Store », pour simplifier : de l’alliance des points de vente physiques avec le web qui a pour but de dynamiser la totalité des ventes d’une agence.

Premièrement, il est bien important se de mettre à la place de votre audience. L’accessibilité de votre site web est un point à ne pas négliger dans le processus de création d’un site en ligne. En effet, elle va permettre de toucher un public plus large, d’augmenter son trafic et générer des conversions. Bien penser que chaque individu est différent (personnes âgées, handicap physique, auditif…), le contenu doit donc être adapté et accessible à tout profil. L’avantage du site vitrine passe par le fait que votre clientèle le consultera à n’importe quel endroit en tout temps, un très bon avantage car elle pourra naviguer et se renseigner sans déranger l’un de vos employés qui peut continuer à travailler sur d’autres missions pendant ce temps.

Alors qui c’est qui a dit qu’une agence de voyage ne pouvait pas faire de Web to store ? 

Source d’informations par excellence, votre site internet n’a aucune limite physique !

Il est possible d’insérer toute la documentation nécessaire à la description de vos produits (vidéos, images, texte, document PDF…), qui permettront de faire circuler un maximum d’informations à votre cible qui sera par exemple peut être plus sensible à un vidéo présentant une destination ou bien à une fiche produit bien détaillée.

De plus, un site est également une vitrine pour toute entreprise souhaitant apparaître sur le moteur de recherche Google, considéré comme une sorte « d’annuaire universel ». Y apparaître, pourrait vous aider à améliorer votre image et mettre en avant votre valeur ajoutée face à une concurrence toujours plus accrue dans le marché du travel.

Bien faire attention car avec un site web, le client n’a pas d’interlocuteur face à lui. Il est important de construire toute une réflexion autour :

  • du sentiment de sécurité : le fait que le client se sente en confiance sur le site en question afin de continuer son parcours d’achat
  • de la crédibilité de ses produits : miser sur un maximum d’éléments qui vont décrire et attester de la qualité d’un voyage
  • de la notoriété de son entreprise : englobe des avis, témoignages et notes de vos clients afin de montrer votre valeur

Quel contenu utiliser ?

Autre best practices et incontournable pour toute communication qu’elle soit à grande ou moyenne ampleur, le content marketing ou encore marketing de contenu, va contribuer à accroître votre taux de conversion.

Le contenu En quelques chiffres :

  • 70% des consommateurs préfèrent découvrir une marque par des contenus originaux et créatifs
  • 90% des professionnels du B2C utilisent le content marketing avec un réel intérêt commercial
  • 72% des directeurs marketing pensent qu’un contenu de marque a plus de valeur qu’une publicité dans un magazine

Opter pour une stratégie éditoriale forte et bien pensée, favorise le ciblage de votre audience, le message que vous voulez leur délivrer et l’interaction avec le consommateur final.

Il est nécessaire d’être attentif à tous détails, c’est-à-dire, choisir les bonnes images sur les bonnes plateformes libre de droits (Pexels, Pixabay ou encore Unsplash), si vous choisissez d’autres photos, bien vérifier à ajouter les droits d’auteurs dans les sources. Soignez les fichiers que vous allez publier en ajoutant des photos qui ne dépassent pas les 500 ko, de taille normale et renommée correctement.

Par exemple : Eviter les noms significatifs assez courts comme « DSC0001.JPEG » et privilégier de noms comme « beaune-agence-de-voyage-sur-mesure.JPEG »

Pour toucher toujours plus de profils, votre site devra s’adapter à tout type d’écran : c’est le Responsive Design. Cette tendance offre une expérience utilisateur de qualité ainsi qu’une navigation confortable sur PC, mobile ou tablette puisqu’aujourd’hui 63% des internautes consomment du web à la fois sur PC et sur mobiles.

  • Renforcer son contact client

Le site internet est un véritable tremplin dans la connaissance de sa clientèle, qui a tendance à donner de plus en plus son avis sur un produit de nos jours. Grâce aux outils et modules disponibles avec un site web (google Analytics, module newsletter, encart pour les avis…), vous allez pouvoir augmenter le taux de connaissance de votre clientèle et ainsi appréhender leurs attentes.

Connaître mieux ses clients, apporte de fortes chances de conclure une vente.

L’interactivité d’un site invite le visiteur à prolonger son temps de lecture et ainsi à interagir et collecter des informations qu’il pourra partager à son entourage. Ce dernier est souvent attiré vers un site interactif en raison de plusieurs offres affichées, du design ou de l’accueil qui lui donne un sentiment d’importance.

Afin de favoriser au mieux l’interactivité, vous pourrez via un formulaire de contact, un module newsletter, un espace avis, voir un petit plugin de chat entrer directement en contact avec votre client final.

Miser sur un bon référencement de votre agence de voyage !

L’optimisation de votre site nécessite d’avoir une liste de mots clés et expressions sur lesquels vous désirez vous positionner dans les moteurs de recherche. L’objectif premier d’un bon référencement naturel doit se résumer à la recherche d’un trafic important mais de qualité, c’est-à-dire, des internautes ayant rechercher le type de produit que vous proposez.

La question principale lors de l’élaboration de votre stratégie de référencement n’est autre que :

« À qui vais-je m’adresser sur le site internet de mon agence de voyage ? » Autrement dit, quelles sont les attentes de sa clientèle, comment communique-t-elle et que va-t-elle inscrire dans la barre de recherche pour trouver votre établissement ?

Réfléchissez bien à la trame de votre contenu, principalement à vos titres principaux et sous-titres afin de présenter la totalité de vos offres.

Pour vous aider, nous vous partageons les règles d’or d’un bon référencement naturel :

  • Un contenu structuré, ce sont des titres et du contenu qualifié sur 300 mots
  • Des mots clés personnalisés
  • Des expressions pour découvrir vos voyages
  • Penser comme un internaute qui recherche
  • Les mots clés de longue traine
  • Les liens : 1 Lien externe (hors de votre site) pour 2 liens internes (vers vos offres et pages)
  • Photos : 1 à 2 photos De belles photos HD de vos offres en harmonie avec votre page et surtout renommées selon les mots clés de l’offre en question pour remonter dans Google Images

Pour finir, nous vous invitons à créer une page Google My Business, s’affichant en haut à droite avec votre adresse lors d’une recherche sur Google. Elle vous permettra de gagner en visibilité sur les recherches que les utilisateurs pourront faire. Par exemple, un utilisateur habitant Beaune pourra en effet vous voir dans ses résultats de recherche lorsqu’il rechercha « Agence de voyages » car aujourd’hui Google géolocalise ses utilisateurs et fait remonter les résultats les plus pertinents qui se trouvent à proximité.

Dernier petit conseil, ne négligez pas les réseaux sociaux (Facebook, Instagram, Twitter ou encore Linkedin), qui vous seront d’une grande aide dans la visibilité de votre établissement et dans la fidélisation de votre clientèle.

Notilus nous a récemment convié à écrire des articles sur les sujets du travel management et de la gestion des notes de frais pour le voyage d’affaires ! Passionnés par le sujet, nous ne pouvions refuser ! Voici donc un petit condenser de l’ensemble des articles que nous avons rédiger pour eux ! Nous mettrons cet article régulièrement à jour afin que vous puissiez découvrir notre position sur les différents sujets que nous avons abordé pour eux !

AIRBNB & MAGICSTAY, ETC. : UN POINT SUR LA LÉGISLATION POUR LES DÉPLACEMENTS PROFESSIONNELS

Les hébergements collaboratifs sont une nouvelle manière de voyager qui prend de plus en plus d’ampleur. Le concept est simple : un particulier ou un professionnel peut louer son logement via une plateforme comme Airbnb, Homeway, Morning Croissant ou Magicstay sans contrainte de norme ni de label contrairement aux autres modes d’hébergement.

Les voyageurs d’affaires se tournent de plus en plus vers cette économie collaborative pour leur déplacement professionnel qu’ils connaissent généralement bien à titre privé. Ce sont des logements qui viennent compléter l’offre hôtelière classique et qui sont appréciés pour leur côté ‘’comme à la maison’’ tout en ayant le confort nécessaire. Cependant les Travel Manager en charge de la gestion des déplacements professionnels sont quelque peu réticents avec cette pratique qui est tolérée mais souvent peu encouragée dans la politique voyage.

Voir la suite

Le Travel Manager

Le métier de travel Manager est né dans les années 80. Le déploiement des outils (online principalement) des  politiques voyages dans les entreprises dans les années 90 ont contribué au développement de ce métier. Grâce à l’action de l’AFTM (association dédié à cette corporation) le métier de travel manager est officiellement  inscrit au référentiel de l’APEC en 2014.

Paradoxalement, les travel managers occupent une place prépondérante au sein des entreprises mais ont parfois eu un rôle difficile à légitimer, notamment auprès des voyageurs d’affaires.

Le Travel Manager a pour mission de satisfaire les objectifs des différents départements d’une entreprise. Ses clients internes sont multiples : Achats, Finance, RH, Surêté, IT sans oublier les voyageurs et leurs représentants (CE). Avoir une vision globale est essentielle

Le travel manager est le garant de la stratégie de déplacement, bien plus large que la seule réservation des billets. Le processus Travel and Expenses démarre depuis la conception la stratégie voyage en passant par la politique voyages, le choix des fournisseurs, les outils de réservations et de gestion des frais professionnels et bien sur la communication interne et la conduite du changement auprès de l’ensemble des directions et voyageurs…

A venir !

NOTILUS – LOGICIEL DE GESTION DES NOTES DE FRAIS ET VOYAGES PROFESSIONNELS

Leader européen sur le marché du Travel and Expense Management, DIMO Software édite la solution Notilus, un logiciel simple et efficace pour gérer tout le processus des déplacements professionnels : ordre de mission, réservation online et offline, note de frais, factures fournisseurs, flotte automobile, téléphonie mobile… Solution 100% française !

Cette semaine nous sommes partis à la rencontre d’Elisa et Max du blog Bestjobers qui ont acceptés de nous partager les coulisses de leurs voyages. Leur blog assure un dépaysement total et invite au voyage au travers des photos et des vidéos qui sont sublimés par le talent exceptionnel que possède ce jolie petit couple d’aventuriers.


Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ? Comment vous êtes-vous lancé dans la création de votre blog ?

Nous, c’est Elisa & Max, les Bestjobers. On a gagné le Meilleur Job du monde il y a quelques années en Australie (NDLR : The Best Job in the World, 330 000 candidats venus de 196 pays) et depuis, on pense qu’on l’a toujours ! Nous avons commencé notre blog lorsque nous avons gagné cette compétition mondiale lancée en 2013. Cela faisait parti du job de rêve, raconter nos aventures vécues sur l’ile continent. C’était une nouvelle aventure pour nous car nous n’avions jamais tenu un blog.

 

Quels sont les sujets que vous traitez et comment les choisissez-vous ? Quel est votre rythme de publication ?

On a commencé avec les grands espaces, la liberté incroyable que l’on ressent dans la nature exceptionnelle australienne, nous parcourions les parcs nationaux à la recherche des plus beaux spots et sensibilisions les gens à la sauvegarde de la faune et la flore. Ce goût pour la nature et les animaux, on l’a toujours eu en nous, alors on a juste continué les voyages et le blog au delà de l’Australie, en parcourant la France et le monde en choisissant de présenter une destination sous un angle nature et outdoor. Nous ne sommes pas backpackers, ni en tour du monde, nous vivons une aventure à la fois en sélectionnant avec attention nos hébergements, le plus souvent eco design, insolite ou de charme, car pour nous l’hôtel fait totalement partie de l’expérience en voyage.

Notre rythme est assez variable, mais on essaie de publier une fois par semaine, parfois les aléas du planning et du réseau wifi rendent les publications plus rares.

Comment organisez-vous la promotion de votre blog et de son contenu ?

Nous publions des reportages complets sur l’ensemble de nos réseaux, en adaptant le contenu à chaque plateforme.

Êtes-vous un influenceur professionnel ou avez-vous une activité annexe ?

Nous avons un profil un peu atypique dans le monde du blogging de voyage car nous avons commencé cette aventure grâce à une énorme campagne marketing. Nous avons été en quelques sortes professionnels dès le départ. C’est le goût pour le partage, la passion de l’image qui nous ont donné envie de poursuivre dans cette voie.

Comment définissez-vous votre métier ? Comment vous positionnez-vous ?

Nous avons du mal à nous définir comme blogueurs de voyage, pour nous, notre job va au delà. Max étant photographe depuis des années, on axe beaucoup notre travail autour du visuel. La vidéo prend aussi de plus en place.

Nous sommes plus des reporteurs autonomes pour des destinations et des marques évoluant dans l’univers du voyage et du tourisme. Nous sommes photographes, vidéastes et rédacteurs web, bref on est plutôt des créateurs de contenus avec une dose d’influence:-)

Pouvez-vous nous présenter une journée type d’un influenceur voyage ?

Il n’y en a pas ! Haha et c’est ça qui rend le métier si spécial, il n’y a jamais deux jour identiques ! Après on dira que chaque jour se passe en partie sur les réseaux sociaux en organisant un temps de parole et d’échanges avec nos abonnés à travers nos différentes plateformes. Il faut aussi traiter les emails et les demandes qui peuvent parfois être surprenantes car pas du tout adaptées à notre profil. Dans ce genre de situation nous n’hésitons pas à pas refuser.

Enfin, une bonne partie de la journée est dédiée à la création de contenu, vivre des expériences et les retranscrire pour faire ressortir ce que l’on a préféré. Raconter une destination, un produit avec notre style, notre touche.

Pour vous par quoi commence une bonne collaboration avec une entreprise ou une agence ?

Une rencontre afin d’apprendre à se connaître, pour que l’entreprise, l’agence puisse nous cerner. Tout ne peut pas se faire par email.

Quels sont les conseils que vous aimeriez donner à une entreprise ou une agence qui souhaiterait collaborer avec vous ?

Nous laisser de la liberté, ne pas vouloir tout contrôler. Le contenu ne marche que quand il est authentique et fidèle à notre image et personnalité. Les meilleures collaborations sont celles où nous avons carte blanche, où il y a des rapports de confiance.

Comment voyez-vous l’avenir des influenceurs voyage ?

Nous avons le vent en poupe en ce moment mais nous pensons qu’il est de la responsabilité de chacun de bien choisir ses partenariats, ne pas tout accepter sous prétexte que cela est rémunéré. Quand nous voyons certaines opérations avec des marques, on se pose des questions par rapport à la légitimité et la cohérence du casting. Enfin, nous sommes beaucoup sur le marché actuellement, mais nous pensons que seuls les plus motivés et passionnés resteront dans la durée, c’est beaucoup de travail et de sacrifices aussi, nombreux le sous estiment.

Notre avenir à nous ? Nous le voyons dans la diversification, multiplier les sources de revenus et ne pas tout miser sur  un réseau social par exemple.

Aujourd’hui nous sommes partis à la rencontre de celui qui est l’un des plus aventuriers de la sphère voyage, Alex ! Sa chaine Alex Vizeo fait un carton sur Youtube, il n’a pas froid aux yeux et la qualité de ses réalisations sont à couper le souffle ! Entre franche rigolade, expérience et aventure : Alex est l’homme de toute les situations ! Il nous a livré quelques secrets sur son métier d’influencer et plus précisément de Youtubeur voyage ! On vous laisse découvrir son témoignage !


Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ? Comment vous êtes-vous lancé dans la création de votre blog ?

Je m’appelle Alex Vizeo. Je suis blogueur voyage spécialisé dans la vidéo depuis sept ans. J’ai créé mon blog voyage Vizeo.net en 2010 lors de mon départ pour mon tour du monde. J’ai d’ailleurs eu l’honneur d’avoir été récompensé meilleur blog voyage de l’année en 2011 aux Golden Blog Awards.

Voici un petit résumé en 5min de mon tour du monde d’un an :

J’ai créé mon blog pour une seule raison : donner à maximum de gens l’envie de voyager et leurs montrer la preuve en vidéo que c’est à la portée de tous !

Quels sont les sujets que vous traitez et comment les choisissez-vous ? Quel est ton rythme de publication ?

Je traite à la fois les voyages en sac à dos, les destinations hors sentiers battus ainsi que les week-ends en Europe et les conseils de voyage. Ce que je préfère c’est aller dans une destination et cassé les idées reçues et stéréotypes négatifs que les gens peuvent avoir ( lorsque ce n’est pas fondé. Et c’est souvent le cas ! ex : Iran, Guyane, Colombie, etc…) Je ne m’impose aucun rythme de publication. Je publie uniquement sur des lieux que je connais et que j’ai moi-même expérimenté.

En général je fais un voyage par mois à l’étranger. Ensuite j’ai créé plusieurs vidéos et au moins un article.

Comment organisez-vous la promotion de votre blog et de son contenu ?

J’utilise mes réseaux sociaux pour mettre en avant mes photos et vidéos pour ensuite drainer du traffic par référencement naturel vers mon blog. Concernant mon blog directement, j’essaie d’écrire des articles les plus complet, pertinent et utile possible pour les gens afin qu’il se positionnent correctement sur Google. Les réseaux sociaux sont pour moi une façon de donner de la visibilité médias à cours terme. Le blog lui, sert à héberger tous les contenus utiles et à les rendre facilement accessibles sur le long terme

Êtes-vous un influenceur professionnel ou avez-vous une activité annexe ?

Oui, je suis blogueur voyage à plein temps depuis maintenant quatre ans

Comment définissez-vous votre métier ? Comment vous positionnez-vous ?

Être blogueur ou influenceur voyage, c’est avant tout être passionné par son sujet. Peu importe la thématique, il faut d’abord être un passionné et vouloir transmettre et être utile aux gens. À trop de gens qui, avec cette nouvelle mode des blogueurs voyage, veulent faire ce métier pour des mauvaises raisons : avoir des voyages gratuits ! Je vais aujourd’hui très peu de gens qui ont cette passion et cette envie de partage. Je suis un passionné qui aujourd’hui voyage pour être utile et inspirer les gens.

Je sais aujourd’hui que les influenceurs ont un rôle très important car en fonction de ce qu’ils disent et de ce qu’ils font cela peut impacter fortement une destination : positivement ou négativement. Quand on sait les ravages que peut faire le tourisme, nos actes et nos paroles sont très importantes. Nous avons aussi cette responsabilité là !

Pouvez-vous nous présenter une journée type d’un influenceur voyage ?

C’est ça qui est extraordinaire dans ce métier de blogueur voyage : aucun jour ne se ressemble. C’est à la fois génial et très déroutant les premiers temps. Si je devais essayer de résumer mon emploi du temps. Il faut comprendre que je travaille 7j/7 au minimum 3h par jour depuis 6 ans.

Lorsque je suis en voyage :

  • levé 7h
  • 1h de travail sur les messages de ma communauté et pro
  • 8h30 à 20h : entrain de profiter du moment, filmer, prendre des photos et faire des posts sur les réseaux sociaux
  • 22h – 0h : réponses aux followers, création de contenu (éditer les vidéos, photos et articles)

Souvent au moins 1 à 2 semaines d’affilié

Lorsque je suis en mode « bureau » :

  • 9h – 12h : création de contenu (rédaction d’articles, photos, vidéos)
  • 14h – 19h / 20h : gestion de projets en cours, préparation de ceux à venir

Pour vous par quoi commence une bonne collaboration avec une entreprise ou une agence ?

Par un échange verbale (physique ou skype) ! Travailler avec un(e) influenceur(se), c’est accepté que sa destination, sa marque, son produit soit vu à travers l’univers de cet(te) influenceur(se). Il faut donc avant tout bien comprendre son univers. Quand on est un(e) influenceur(se),  c’est accepter de collaborer avec quelqu’un qui nous rémunère pour créer du contenu qui va lui être utile et coller à son univers et répondre à ses attentes.

Il est primordial d’échanger pour que chacun connaisse les attentes et univers de l’autre. Une fois que les bonnes bases, la confiance et les attentes de chacun sont posés, on peut commencer à collaborer sereinement et efficacement. Pas avant. Sinon, c’est le risque que l’opération se passe mal pour tout le monde !

Quels sont les conseils que vous aimeriez donner à une entreprise ou une agence qui souhaiterez collaborer avec vous ?

Définissez vos objectifs de communication média, le positionnement de votre marque et expliquez ce que vous attendez de moi. Une fois que j’ai compris cela, je vous donnerai mes idées et ma visions des choses. Lorsque vous serez satisfaits par mes idées. Laisse moi carte blanche ! Vous ne serez pas déçu et surtout, les followers et futurs voyageurs non plus !

Je cherche toujours avant tout le bénéfice des gens et ensuite ceux de mes clients. Car si les gens sont satisfaits et aiment le contenu, le client l’aimera aussi 😉

Comment voyez-vous votre avenir d’influenceur voyage ?

Je pense que la future génération idolâtre de plus en plus les influenceurs / youtubeurs que les gens à la télé. Les influenceurs vont prendre donc de plus en plus de poids dans le futur paysage médiatique et culturel. Il en va de même dans la sphère du voyage.

Vous êtes une agence de voyage ou une agence réceptive et vous souhaitez développer votre visibilité et votre référencement sur Google ? Nous vous livrons quelques astuces. Que vous ayez votre propre site internet sous Joomla, WordPress, sur-mesure, ou encore sur Speedmedia voir Orchestra avec ces quelques astuces SEO. Cet article très simple vous permettra de vous initiér aux basiques d’un bon référencement sur Google pour votre agence de voyage. Pour commencer, pour bien référencer son agence de voyage sur Google, il faut se poser la bonne question : Qu’est ce qu’un internaute taperait sur Google pour pouvoir me trouver ? 

Cette question si simple est fondamentale pour vous que vous soyez une agence réceptive, une agence de voyage ou un tour opérator, voir n’importe quel acteur du tourisme. Cette réflexion ne vous demande pas d’avoir des connaissances techniques comme l’article de Tourmag à ce sujet, il vous demande simplement du bon sens pour que vous soyez bien référencer sur Google.

QUELQUES PRE-REQUIS POUR UN BON RÉFÉRENCEMENT DE SON AGENCE DE VOYAGE:

  • Réfléchissez à la trame de votre contenu les principaux titres (titre de la page) et les sous-titres (pour présenter vos offres)
  • Un contenu rédactionnel d’environ 300 mots par page pour présenter votre offre et vos services
  • Des photos pour les illustrer et pour mettre en valeur votre contenu
  • Des liens, vers des offices de tourisme, vers des offres de votre site internet, vers des catégories, vers des articles, vers des reportages

FAIRE ATTENTION AUX MOTS-CLÉS :

Mettez-vous à la place de votre cible de prospection et posez-vous cette question : Qu’est ce que je taperais pour tomber sur cette offre ou ces offres ?

Par exemple :

  • Partir en voyage à Marrakech
  • Week-end à Bruxelles
  • Séjours départ Béziers
  • Voyage sur-mesure Béziers
  • Découvrir le Maroc

Exemple 1 : Référencer des offres pour du ski

TITRE 1  : NOS OFFRES DE SÉJOURS ET BONS PLANS SKI

Cette année profitez des pistes enneigées avec nos locations dans les principales stations de ski des Alpes et des Pyrénées. Nous vous avons sélectionné les meilleurs bons plans et offres de location pour un séjour au ski en famille ! Nous proposons des chalets, des appartements et des studios pour toutes vos envies pressantes de surf sur la neige !

TITRE 2 : NOS OFFRES DE SEJOURS ET LOCATIONS DE SKI A CHAMONIX EN FAMILLE

Vous souhaitez faire du ski à Chamonix en famille ? Découvrez nos offres et bons plans pour votre location de ski ! Cette année nous proposons les meilleures offres de séjour à la montage ! Entre piste enneigée, raclette, fondue et animation c’est la garantie d’un séjour réussi ! N’attendez pas plus longtemps pour réserver votre séjour au ski dans l’un de nos chalets sur les pistes, il n’y en aura pas pour tout le monde !


Analyse :

  • Les mots clés qui remontent un maximum sont en gras : Séjour au ski, meilleurs bons plans et offres, séjours et bons plans ski, ski en famille, chalets sur les pistes …
  • Les liens utilisés : Office de tourisme des Stations de ski des Alpes et des Pyrénées, liens vers des offres de voyages sur le site internet, lien vers une offre en particulier sur le site internet

Exemple 2 : Référencer son agence de voyage

TITRE 1  : AGENCE DE VOYAGE A PARIS

Votre agence de voyage Paradis Voyages est situé dans le centre ville et vous accueille tous les jours de la semaine pour vous conseiller dans l’organisation de vos voyages qu’ils soient de séjours ou alors sur-mesures au départ de Paris.  Nous proposons une large sélection d’offres : de location, de séjoursweek-end et croisières. Notre équipe passionnée par les voyages se ferra un plaisir de vous apporter ses meilleures conseils pour découvrir les Émirats Arabes Unis, les États Unis, le Maroc, l’Italie ou bien toute autre destination dans le monde.


Analyse :

  • Les mots clés qui remontent un maximum sont en gras : Voyages, Séjours, Paris, Agence de voyage à Paris, Location, Séjours, Week-end …
  • Les liens utilisés : Vers des offres de votre site internet

ATTENTION AUX PHOTOS :

Il est important de bien soigner les images publiées sur sa page et ses articles :

  • Pas trop lourdes, pas plus de 500ko
  • Pas trop petites pour qu’elles soient belles
  • Dans le même ton de couleurs pour l’harmonie de la page
  • Surtout : Prenez le temps de renommer vos fichiers images avant de les importer, choisissez des noms significatifs assez courts en utilisant des mots clés (tirets recommandés).
  • Pas de DSC0001.JPEG
  • Mais plutôt : paris-agence-de-voyage-sur-mesure.JPEG
  • Ainsi elles apparaîtront dans Google Images

QUELQUES RÈGLES D’OR / LES ASTUCES SEO

Un contenu structuré : Des titres et du contenu qualifié sur 300 mots

  • Titre 1 : Le contenu général de votre page
  • Une description du contenu général de votre page
  • Titre 2 : Un contenu en particulier
  • Une description plus spécifique de ce contenu

Les mots clés : Personnalisés !

  • Des expressions pour découvrir vos voyages
  • Pensez comme un internaute qui recherche
  • Les mots clés de longue traîne par exemple ceux qui sortent de l’ordinaire

Les liens :

  • 1 Lien externe (hors de votre site) pour 2 liens internes (vers vos offres et pages)

Photos : 1 à 2 photos

  • De belles photos HD de vos offres en harmonie avec votre page
  • Renommées selon les mots clés de l’offre en question pour remonter dans Google Images

Cette semaine nous sommes partis à la rencontre du blog voyage Travel Me Happy, et Thibault à répondu à quelques unes de nos questions sur son métier d’influenceur voyage ! Il nous a livré les secrets de sa passion et son travail au quotidien.


Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ? Comment vous êtes-vous lancé dans la création de votre blog ?

Hello ! Je suis Thibault, fondateur de Travel Me Happy, un blog voyage créé en 2012 avec Capucine afin de partager nos récits de découvertes, nos conseils pratiques, nos coups de cœurs et nos bons plans à travers le monde. Un mantra : vivre des expériences inoubliables dans des endroits d’exception et profiter pleinement de chaque instants de la vie pour parcourir le monde. Quand on a créé le blog il y a 5 ans, nous voulions partager nos découvertes auprès de nos proches, puis la communauté de lecteurs s’est fortement agrandie au fil des années.

Quels sont les sujets que vous traitez et comment les choisissez-vous ? Quel est ton rythme de publication ?

Sur Travel Me Happy, on présente beaucoup nos incontournables à voir et à faire dans une destination afin d’apporter un maximum d’informations pratiques pour bien préparer son voyage. On aime également prendre la parole à la première personne pour présenter des instants vécus inspirants et vivants. On présente aussi de nombreuses expériences hôtelières uniques dans des lieux légendaires, chargés d’histoire. On partage également sur le blog nos coups de cœur équipements et matériels afin de donner des idées de cadeaux aux lecteurs.

Comment organisez-vous la promotion de votre blog et de son contenu ?

Le partage de contenus sur l’écosystème social media du blog permet d’en faire la promotion direct.  Nous répondons à des interviews publiées dans des magazines et webzines, mais encore, nous avons été suivis à de nombreuses reprises par des équipes de journalistes pour réaliser des reportages TV sur le métier de blogueur voyage.

Êtes-vous un influenceur professionnel ou avez-vous une activité annexe ?

Cela fait un an et demie que j’ai quitté mon ancien poste de chef de projet évènementiel pour me consacrer à 100% au métier de blogueur voyage et créateur de contenus. Mais en parallèle à cette activité je propose également mes services à des agences de communication spécialisées dans la communication digitale.

Comment définissez-vous votre métier ? Comment vous positionnez-vous ?

Le métier de blogueur voyage est très polyvalent et vraiment passionnant car toute l’activité est en constante évolution. On est rédacteurs, photographes, vidéastes, web marketeurs, communicants,  community managers et j’en passe ! Les aprioris changent au fil du temps mais beaucoup restent encore persuadés que nous sommes constamment en voyage alors que la charge de travail est très conséquente…

Pouvez-vous nous présenter une journée type d’un influenceur voyage ?

L’activité de blogueur voyage représente presque du 7j/24 ! On commence par relever les e-mails, répondre aux messages des lecteurs et followers, en opération on se lève tôt pour photographier ou filmer des paysages aux premières lueurs du jour, on traite le contenu « image » créé, on publie sur les réseaux sociaux, on partage les expériences en live sur Instagram Stories et Snapchat, on optimise le blog via le SEO, et bien d’autres !

Pour vous par quoi commence une bonne collaboration avec une entreprise ou une agence ?

Une bonne collaboration avec un client commence par une bonne compréhension mutuelle des attentes de chacun en terme de méthode de travail, de préparation d’opération, de rémunération, de réactivité et de proximité. Il faut travailler main dans la main et être force de proposition pour concevoir des projets inspirants et créatifs.

Quels sont les conseils que vous aimeriez donner à une entreprise ou une agence qui souhaiterez collaborer avec vous ?

Il est vraiment primordial de nouer des liens avec les blogueurs influenceurs en humanisant la relation, en ciblant les projets afin d’être en adéquation avec les attentes de chacun et en construisant ensemble (one to one) des projets uniques qui génèrent des résultats optimum.

Comment voyez-vous votre avenir d’influenceur voyage ?

Le métier est en constante évolution c’est sûr, mais on pense s’orienter d’avantage dans la création de contenu et le conseil en stratégie digitale auprès des principaux acteurs de l’industrie touristique, tout en n’oubliant pas de vivre notre passion commune : les voyages .

 

La première étape pour lancer votre business est de créer un site web. Ensuite pour booster votre business vous devez améliorer votre SEO ( ou référencement naturel ).Il correspond à l’ensemble des techniques qui vont permettre à votre site internet d’être correctement identifié par Google et donc visible de vos prospects.

Une démarche de SEO efficace implique de respecter les normes de Google pour ce qui touche aux éléments techniques de la création de votre site et à la mise en place d’un processus structuré de production d’informations de qualité.

Astuces techniques pour booster votre SEO

L’irruption des Smartphones et tablettes a modifié fondamentalement notre manière de consommer internet. En moyenne 50% de vos visiteurs sont aujourd’hui sur mobiles. Outre la mise en place du “ responsive design qui est impératif, il est important de vous pencher sur les performances de chargement des pages de votre site internet.

Sachez le au delà de 2 secondes vos visiteurs quittent votre site. La navigation sur le web entre un mobile et un post de bureau est bien différente.

La couverture internet étant encore largement limitée, il est extrêmement important d’optimiser les chargements de vos pages web.

3 mesures simples sont à prendre :

   Compresser vos images : la compression d’une image permet de réduire le poids de celle-ci de 70 à 80% avec un impact direct sur la vitesse de chargement de vos pages web. De très nombreux logiciels gratuits existent qui rendent cette optimisation possible sans perte de qualité.

–    Tester les temps de chargement de vos pages :  Google propose un outil gratuit pour cela mais vous pouvez aussi utiliser des logiciels tels  Pingdom  qui, en quelques secondes, vont simuler la vitesse de chargement de vos pages et vous communiquer les éventuelles pistes d’optimisation.

–    Utiliser un logiciel de création de site internet moderne :   il faut respecter  les meilleurs règles de programmation, proposant la mise en cache de vos pages…

La sécurité est une dimension toujours plus importante sur internet. Depuis cette année, Google veut imposer que tous les sites internet permettent l’échange de données cryptées et soient donc en HTTPS. Ce protocole était jusqu’à lors uniquement utilisé pour les sites de e-commerce.

Pour arriver à ses fins, Google pénalise maintenant le SEO des sites qui ne sont pas en HTTPS.

La mise en place de ce protocole est un chantier technique qui s’apparente à une migration de site internet. C’est donc une opportunité pour vous, de moderniser votre site pour utiliser un logiciel de création de site web. Celui-ci vous permet d’être plus efficace et plus autonome dans l’animation.

Astuces marketing pour booster votre SEO

Connaître vos mots clés : c’est la base me direz vous, pourtant une grande majorité d’entreprises n’utilisent toujours pas de manière pertinente leurs mots clés, souvent parce qu’elles ne les connaissent pas.

Si vous voulez que votre site soit performant vous devez impérativement déterminer vos mots clés.

Quelle est la bonne démarche ?

a) Demandez à vos prospects, à vos clients ce qu’ils tapent sur la barre de recherche de Google pour vous trouver. Ils vont vous donner 10 – 20 – 50 mots clefs sur lesquels il faudra ensuite vous positionner. Si vous n’avez pas encore lancé votre activité, allez sur un salon et écoutez les commerciaux de vos concurrents. Un bon vendeur parle la langue de ses clients, il utilise donc les mots clés.

b) Analysez les sites de vos concurrents les plus efficaces. Prenez les mots clés, tapez les et analysez les premiers liens proposés par Google. S’ils sont premiers c’est que ce sont les meilleurs. Cela va vous permettre de découvrir d’autres mots clés qui viendront enrichir votre champ lexical.

c) Validez votre démarche en utilisant un outil d’analyse. A titre d’exemple je peux vous citer fr un logiciel ultra simple d’utilisation et très performant.

Animer votre site ! Un site internet est la vitrine de votre entreprise. Il doit être animé et proposer des informations nouvelles de manière régulière.

Le bon rythme est de publier chaque semaine un article de 300 mots minimum. Cela démontre à Google que vous vous occupez de votre site et qu’il est donc important à vos yeux.

En outre cela vous permettra d’utiliser vos mots clés pour toucher vos prospects.

Produire un article de 300 mots par semaine est juste une question de discipline et de volonté. Cela prend maximum 2 heures ce qui, au regard des enjeux, est un investissement très rentable.

Mettez des liens entrants vers votre site web. Votre site sera d’autant plus performant que d’autres sites ayant autorité dans votre domaine d’activité vont mettre en place un lien vers une page de votre site.Le backlink est l’action la plus essentielle en SEO. Comme toujours sur internet, il n’y a pas de magie mais un processus à mettre en place :

–    Identifier les sites avec lesquels vous aimeriez être en contact et vérifier leur pertinence. Chaque site internet dispose d’une note ( anciennement le Page Rank ). L’indice Moz permet de définir la performance d’un site sur une échelle de 1 à 100. Un backlink avec un site qui dispose d’une meilleure note renforcera votre autorité vis à vis des moteurs de recherche.

–    Contacter les sites internet ciblés : les bons sites ne proposent jamais de payer pour mettre en place un lien. Ils le font car ils savent que vous pouvez leur apporter quelque chose.

–    Soigner les ancres ( les mots sur lesquels sont posés les backlinks) : ces mots doivent être descriptifs du contenu de la page vers laquelle vous allez inciter le visiteur d’un site à aller.

Ces quelques règles simples ne demandent pas un temps considérable pour être mises en oeuvre. Après quelques mois de travail vous allez constater une amélioration sensible de vos performances

Cet article a été rédigé par F M associé chez Orson.io

Cette semaine nous sommes partis à la rencontre de La Penderie de Chloé, blogueuse mode, lifestyle, sport et voyage depuis 2010 !


Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ? Comment vous êtes-vous lancé dans la création de votre blog ?

Je suis Chloé, j’ai 27 ans, j’habite Bordeaux (quand je ne suis pas partie en vadrouilles découvrir le monde!). J’ai lancé mon blog La Penderie de Chloé en juin 2010 lorsque j’étais étudiante. À l’époque, on ne se posait pas 36 000 questions avant de créer un blog car ce support n’était pas du tout médiatisé. Il n’était pas question de blogging professionnel mais uniquement de blogging plaisir et je me suis complètement prise au jeu !

Ce que j’aime par dessus tout dans cette aventure c’est l’humain. J’aime partager mes humeurs mais j’adore encore plus échanger avec mes lectrices, les rencontrer et créer du lien entre personnes passionnées. C’est pour cela que j’ai créé en 2014 le Happy Running Crew, une association/communauté de course à pied pour ceux qui courent par plaisir et avec le sourire et en 2011, 1P10S – 1 Pièce 10 Styles, un collectif de blogueuses mode.

Quels sont les sujets que vous traitez et comment les choisissez-vous ? Quel est ton rythme de publication ?

Au départ, je partageais essentiellement des tenues du jour, des bonnes adresses shopping à Bordeaux où ailleurs et des billets d’humeur pour raconter ma petite vie trépidante d’étudiante  en Angleterre ! Aujourd’hui, je ne me limite plus quant aux thématiques abordées. Si j’ai envie de parler mode, déco, beauté, voyage, sport, shopping, ou tout simplement de me confier, je dégaine mon clavier et en avant ! Mon seul leitmotiv est d’écrire sur des choses qui me passionnent, m’inspirent et me me mettent le sourire. Je publie au mois 3 articles par semaine sur mon blog pour partager mes derniers coups de coeur shopping, mes courses officielles trails ou marathons et mes aventures palpitantes aux 4 coins de la France, de l’Europe et du monde.

Comment organisez-vous la promotion de votre blog et de son contenu ?

J’utilise les réseaux sociaux pour partager mes articles. Depuis mes débuts, je suis présente sur Facebook et Twitter et avec l’arrivée des liens en story Snapchat et Instastories, j’en profite !

Êtes-vous un influenceur professionnel ou avez-vous une activité annexe ?

Je n’aime pas le terme « influenceur » mais oui, je suis professionnelle ! Depuis que j’ai terminé mes études (master web éditorial – chef de projet web) il y a 2 ans et demi, j’ai pu me consacrer à plein temps à mon blog après avoir passé 5 ans à jongler entre deux activités.

Comment définissez-vous votre métier ? Comment vous positionnez-vous ?

Ce métier est absolument indéfinissable tant je dois porter de casquettes (heureusement, j’ai une grande penderie!). Il y a certes, le côté cool/rigolo de la rédaction, de la création de contenu et de l’animation de communauté. C’est la phase visible de l’ice-berg, celle que tout le monde voit et trouve incroyablement cool. Et pour sûr, qu’est-ce que c’est cool quand on est passionnée !

Et puis, il y a la phase cachée, ou plutôt, les phases cachées. Tantôt à gérer des couacs juridiques, à faire sa comptabilité, à s’arracher les cheveux sur des problèmes administratifs (oh, les joies de l’entrepreneuriat!). Sans oublier la relation client avec les marques partenaires et la négociation de contrat… Et pour pimenter le tout, une pointe d’événementiel pour la dose d’adrénaline ! J’organise très souvent des rendez-vous pour rencontrer mes lectrices (comme HAPPY 7 LPDC, une tournée dans 7 villes de France pour les 7 ans du blog).

Avant d’être un métier, c’est une passion à vivre intensément. Je travaille 7j7 sans compter mes heures et chaque matin je me lève avec une énergie débordante pour faire avancer mes projets du moment.

Pouvez-vous nous présenter une journée type dun influenceur lifestyle et voyage ?

C’est ce que j’adore dans mon métier : des journées, types, il n’y en a pas ! Un jour je peux être au bureau de 8h à minuit à travailler sur mon contenu sans lever les fesses de ma chaise et le suivant, je peux être non-stop à l’extérieur à courir dans tous les sens pour de la production de contenu.

Pour vous par quoi commence une bonne collaboration avec une entreprise ou une agence ?

« Bonjour Chloé, »

Si vous saviez tous les professionnels de la communication qui envoient des e-mails non-personnalisés (pour ne pas dire copier/coller)… Heureusement, il y a quelques perles qui prennent le temps de comprendre mon univers avant d’envoyer un mail.

Quels sont les conseils que vous aimeriez donner à une entreprise ou une agence qui souhaiterez collaborer avec vous ?

Bien comprendre l’intérêt des blogueurs/instagrammeurs/youtubeurs dans leurs stratégies de communication pour avoir des attentes cohérentes et créer des collaborations pertinentes. En ce moment c’est le boum sur Instagram. Toutes les marques veulent s’y positionner en fonçant tête baissée, sans pour autant savoir comment ça fonctionne et comment cela pourra aider leurs entreprises. C’est assez désolant de voir que certaines grandes entreprises font appel à des instagrammeurs ayant acheté leurs communautés alors que la base serait de soigner son image en s’associant à des personnalités sincères en adéquation avec les valeurs de la marque. Pour rappel : Instagram c’est beau, mais entre la durée de vie d’un post comparé à un bel article de plus de 400 mots bien référencé, il n’y a pas photo 😉

Comment voyez-vous votre avenir dinfluenceur ?

HAPPY ! Si je continue à m’épanouir en tant que blogueuse, je sais que ma communauté sera présente comme elle l’a toujours été, fidèle depuis plus de 7 ans. Mais cela reste un « SI ». Le jour où je ne souhaite plus travailler avec mon image, ma penderie pourra prendre sa retraite sans rougir ! Ce n’est pas pour autant que je ne pourrais pas travailler en free-lance sur d’autres projets motivants, j’ai une tonne d’idées en ce sens aussi ! Peu importe les scénarios, tant que la passion est là 🙂

En octobre prochain, les Ports de la Rade de Toulon auront l’honneur et le privilège d’accueillir la 51ème assemblée générale de l’association MEDCRUISE (association regroupant opérateurs et ports de croisière en Méditerranée et mers adjacentes). Une occasion unique pour Toulon, destination croisière devenue aujourd’hui incontournable en Méditerranée, d’être sous le feu des projecteurs de la scène croisière internationale, et de faire connaître à une audience qualifiée tous ses atouts.

Alors que Toulon compte parmi les tous premiers membres de l’association créée en 1996 à Rome, c’est la première fois que le port et la destination accueilleront une assemblée générale de l’association.

A cette occasion, les invités pourront bénéficier de l’accueil personnalisé et chaleureux, tel qu’il est habituellement offert aux passagers de croisière lors de leur escale à Toulon.

medcruise-toulon-travelinsight

Toulon et accueil croisière : Une stratégie basée sur l’expérience clients

En ce sens, Toulon travaille d’arrache-pied et développe sans cesse des actions susceptibles d’améliorer et de différencier l’expérience des passagers de croisière en escale à Toulon : C’est ainsi qu’un label accueil qualité croisière “CRUISE FRIENDLY » a été initié en 2013. Il regroupe des commerçants, des prestataires de loisirs et de tourisme qui ont pour objectif commun celui de contribuer à offrir une expérience personnalisée aux passagers en escale afin que ces derniers gardent un souvenir inoubliable de leur escale à Toulon.

Alors que les partenaires n’étaient qu’une quarantaine au lancement du dispositif en 2013, ils sont à présent près de 150 dans les communes de Toulon et La Seyne sur mer !

Le dispositif fait des émules, puisque des communes voisines souhaitent à présent rejoindre le dispositif (ports d’escale Varois et haut-lieux touristiques accueillant de nombreux groupes d’excursionnistes croisiéristes). Et même au-delà des frontières du Var ! En effet, Cruise Friendly est un exemple à suivre puisque récemment le dispositif a été distingué lors des SEATRADE INSIDER AWARDS au titre de Meilleure initiative Marketing de l’année !

Cet accueil personnalisé est également de mise en en gare maritime et sur les quais où sont organisées ponctuellement des opérations spécifiques, comme par exemple un brin de muguet offert à tous les passagers en escale el 1er mai, une rose offerte à toutes les passagères à l’occasion de la fête des mères, une boulodrome éphémère installé sur le quai pour initier les passagers aux joies d’un sport typiquement Provençal, etc.

Jusqu’à 97% de passagers satisfaits !

Toutes ses initiatives sont payantes puisque la satisfaction des passagers est tout à fait remarquable. Selon les résultats d’une enquête, menée par le Cabinet BVA pour le compte de la CCIV, auprès des passagers et membres d’équipages croisière en 2014, 2015 et 2016, le taux de satisfaction dépasse les 90% (allant de 91% à 97% selon les années et saisons).

Les éléments les plus satisfaisants étant :

  • L’amabilité du personnel portuaire
  • La Qualité des informations délivrées au point information dans le terminal
  • Les excursions (contenu et organisation)
  • La gentillesse des habitants

Autre élément remarquable, pour 87% des passagers, l’escale à Toulon a répondu aux attentes, et pour 71% d’entre eux, les a même dépassé !

En outre, 66% d’entre eux déclarent avoir l’intention de revenir à l’occasion d’une autre croisière, ou en séjour…Ceci démontre une fois encore combien l’activité croisière est stratégique pour toute destination touristique dans le monde, puisqu’elle permet aux moins connues d’entre elles de développer leur notoriété et d’éveiller l’attention de visiteurs qui ne seraient probablement pas venus en dehors de leur croisière.

La CCI du Var et l’ensemble de la communauté locale pleinement consciente de cette opportunité sont honorés et impatients d’accueillir à l’occasion de l’événement MEDCRUISE un panel prestigieux de représentants de la communauté croisière internationale (ports, opérateurs, armateurs et presse spécialisée internationale seront présents).

Pendant toute la durée de l’événement, l’ensemble de ces acteurs aura l’occasion de débattre des sujets propres à l’association mais aussi de problématiques diverses en lien avec l’actualité de l’industrie. L’objectif étant de faire émerger des propositions susceptibles d’être développées par l’ensemble de ces mêmes acteurs.

Toulon peut par ailleurs s’enorgueillir de son attractivité puisque, outre une participation massive des membres de l’association (plus d’une centaine d’inscrits à ce jour !) cette assemblée générale est d’ores et déjà marquée par une participation record de décideurs (ils ne seront pas moins de 13 !) de compagnies de croisière majeures déployées en Méditerranée, parmi lesquelles :

  • Carnival Corporation & PLC (représente toutes les marques du groupe)
  • Compagnie du Ponant
  • Costa Crociere
  • Holland America Group (Princess Cruises, Holland America Line, Seabourn)
  • Pullmantur
  • Royal Caribbean Cruises, Ltd (RCI, Celebrity Cruises, Azamara, Tui et Pullmantur)
  • Silversea Cruises
  • TUI Cruises
  • Virgin Voyages
  • Windstar Cruises

Décideurs qui sans nul doute seront séduits par les attraits de la destination puisque dans le cadre du programme de l’événement une journée ½ leur sera consacrée afin d’expérimenter des activités insolites et de visiter les incontournables de la rade comme du département. L’occasion certainement pour eux de confirmer une programmation d’escales en hausse qui devrait se concrétiser dès 2020.

N’hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez participer à l’évènement 🙂

Pour renseignements à propos de chiffres et de contenu :
Delphine BEUDIN – Responsable développement Croisière Ports Rade de Toulon
Delphine.beudin@var.cci.fr