Relancer l’attractivité d’une destination avec l’office du tourisme Calvi Balagne

Relancer l’attractivité d’une destination avec l’office du tourisme Calvi Balagne

Relancer l’attractivité d’une destination touristique française après le Covid19 : l’office du tourisme Calvi Balagne

L’Office de Tourisme Intercommunal Calvi Balagne gère la promotion de 14 communes, et met tout en œuvre pour conseiller et aider les visiteurs à organiser et passer des vacances réussies en Balagne. Nous accompagnons le territoire dans sa stratégie digitale depuis le début de l’année 2020 afin de perfectionner et augmenter la présence de Calvi Balagne sur les réseaux sociaux. Au vu des circonstances actuelles, les axes de communication ont dû être revus et adaptés. La communication mise en place fonctionne et les résultats n’ont jamais été aussi positifs en termes de portée organique des posts que pendant la période de confinement.

Cependant, une question se pose. A la sortie de crise et face à la concurrence des nombreuses destinations françaises, comment maintenir l’attractivité de Calvi-Balagne pour continuer de séduire des voyageurs ? Quelles actions mettre en place pour se différencier ? Nous allons donc nous intéresser à la stratégie qu’il faudra adopter afin de relancer l’attractivité d’une destination française après le Covid-19 en prenant le cas de Calvi Balagne.

Pour cela, partons aujourd’hui à la rencontre de Natacha Plaza, assistante de direction, afin d’en savoir plus sur la stratégie social media Calvi-Balagne après le Covid-19.


  • Pouvez-vous vous présenter et nous en dire plus sur votre poste à l’Office de Tourisme Intercommunal de Calvi Balagne (OTICB) ?

J’ai un cursus un peu cosmopolite avec un an à Cambridge, 3 ans à Màlaga, un an à l’université de Corse et pour finir un an à l’université du Littoral Côte d’Opale avec l’obtention d’un DESS Tourisme et Aménagement. J’occupe ce poste auprès de la directrice Anne Marie Piazzoli depuis avril 2009. C’est un poste assez polyvalent que l’on a affiné au fur et à mesure des années. Aujourd’hui, une de mes principales missions est la promotion de la destination Calvi-Balagne.

L’Office de Tourisme Calvi-Balagne est ouvert depuis 1986. Il regroupe depuis 2017  les 14 communes de la communauté Calvi-Balagne. 5 points d’accueil (Calvi, Calvi-Citadelle, Calvi-accueil croisières, Galeria et Algajola)y sont implantés avec un total de 217 222 visiteurs enregistrés en 2019. Les principales missions de l’OTI CB sont : l’accueil, la promotion, la communication, la commercialisation et l’ingénierie.

  • Pensez-vous que les réseaux sociaux jouent un rôle important pendant la période de confinement pour la destination ?

On peut même leur dire merci !!! Avec le confinement, l’utilisation des réseaux sociaux a considérablement augmenté. Et de ce fait, nos publications ont bénéficié de plus de visibilité. Voici quelques chiffres pour le mois de mars pour le réseau social Facebook : nombre de fans + 7%, audience totale de la page + 300%, taux d’engagement + 65 %, nombre d’interactions + 560%. Nos meilleures publications sont les rdv du lundi avec les vidéos qui présentent notre territoire touristique. Nous devons continuer à faire voyager les personnes qui nous suivent et leur apporter un moment d’évasion durant ce confinement. Et, évidemment, permettre à la destination de ne pas se faire oublier ;-).

  • Face à vos concurrents, quelles actions comptez-vous mettre en place pour vous démarquer à la sortie de crise ?

Nous avons parfaitement conscience que toutes les destinations françaises vont vouloir se démarquer et nous aussi !!! Nous n’y arriverons pas seuls. C’est la destination Corse qui doit se distinguer. C’est pourquoi nous travaillons en étroite collaboration avec la Fédération des Offices de Tourisme de Corse (FROTSI Corse et j’en profite pour saluer leur travail de coordination) et nos homologues des offices de tourisme de la région avec qui nous avons entamé un travail sur des actions d’après-crise que nous soumettrons à l’Agence du Tourisme de la Corse (en cours). A notre niveau, nous allons renforcer les accueils de blogueurs et influenceurs afin qu’ils communiquent sur leurs retours d’expériences de la destination auprès de leur large communauté d’abonnés afin de susciter des envies de séjours. Nous allons relayer toutes les bonnes initiatives de nos socioprofessionnels et les accompagner sur la commercialisation de leurs produits. Et surtout nous nous devons de rassurer les touristes sur les mesures de précautions sanitaire. Nous sommes en cours de réflexion sur une charte sanitaire. Mais s’agissant de la Corse, rien ne sera efficient sans une vraie stratégie appliquée aux tarifs de nos transports. Notre île se doit de travailler sur son accessibilité et le faire savoir.

  • Pensez-vous que cette crise changera certaines habitudes des voyageurs sur votre destination ?

 Je pense que cette crise aura un impact sur nos vies en général. Je suis persuadée que cela va modifier plusieurs habitudes ou comportements. Le “slow tourisme”, plus authentique, va prendre de l’ampleur. C’est à dire que l’on fera sûrement moins mais mieux pour savourer des expériences pleinement enrichissantes. Il s’agira également de mobiliser nos flux locaux et de considérer que les insulaires sont des touristes comme les autres qu’il faut aller chercher.

  • Vous êtes accompagné aujourd’hui par Travel Insight pour votre communication social media. Qu’est-ce que cela vous apporte ?

D’abord nous recherchions une agence pour nous accompagner sur la gestion et la relation avec des blogueurs et Influenceurs. Puis, très rapidement nous avons fait le choix d’être également suivis et conseillés pour la gestion de nos réseaux sociaux. Au sein de notre structure, nous avons Marie, pardon Super Marie ;-), webmaster et community manager, qui est dévouée à ces missions et notamment à celles de la communication social media. Marie est quasiment seule à gérer les réseaux sociaux et le fait de pouvoir échanger avec des professionnels qui ont de l’expérience, un regard neuf et extérieur, nous apporte de la fraîcheur et nous rassure ou pas sur nos choix. Il y a de beaux échanges et de la complémentarité dans les équipes et les résultats sont au rendez-vous !

Chef de projet digital

Si elle n’avait pas été à l’agence, elle serait sans doute blogueuse sur une plage des Bahamas. On a eu de la chance, notre Mom favorite a préféré la vie de bureau pour animer les réseaux de nos clients. Et elle fait d’excellents cookies.